La moissanite sous sa forme naturelle est extrêmement rare et ne se trouve pratiquement que dans des météorites.
Découverte par le lauréat du prix Nobel, le Dr. Ferdinand Henri Moissan en 1893 dans un cratère de météorites en Arizona, elle peut être synthétisée, difficilement et de façon très coûteuse.
Pratiquement aussi dure que le diamant (9,5 au lieu de 10) et nettement supérieure en éclat et brillance.
Un testeur ordinaire utilisé en bijouterie est incapable de différencier moissanite et diamant.
Depuis peu il existe un appareil spécifique permettant de les distinguer.